Posted on

Hypersensible ou empathique, mon secret pour en faire une force

Est-ce que vous aussi vous avez entendu, trop souvent, au cours de votre vie, « tu es trop sensible» ou « tu devrais donner moins » ? Ou encore « pourquoi est-ce que tu prends les choses autant à coeur ? ». Si oui, c’est que vous êtes, comme moi, empathique ou hypersensible.

L’empathie est en vogue : des articles vantent les mérites de l’empathie pour un management éthique, établir la relation de soins, pour un monde plus juste et plus beau.

Mais, au quotidien, quelle plaie !

Sortir de chez soi et absorber toute la colère des automobilistes;

Monter dans le bus et sentir son ventre se tordre parce qu’un bébé pleure;

Arriver au travail et subir la mauvaise humeur d’un collègue, vouloir aider mais se sentir rejeté(e). Pour peu qu’en rentrant, on apprenne qu’un attentat a eu lieu … et on a absorbé  un bon paquet de douleurs, souffrances et traumas extérieur(e)s avant de se coucher.

La personne empathique a des antennes supersoniques pour savoir dans quel état émotionnel vous vous trouvez, de quoi vous avez besoin. En revanche, il/elle a souvent beaucoup de difficultés à connaitre ses besoins ou ses envies, préocuppé(e) par son élan de sauver le monde.

L’hypersensible a, de son côté, une perception fine, quasi extrasensorielle de TOUT. Il/elle voit, entend, ressent, le monde visible mais également les non-dits, les silences et le halo qui entoure la réalité. Ses sens ou son esprit (souvent les deux) sont aiguisés.

Mais dans ce monde « ultra tout », l’hypersensible qui sent/comprend tout est épuisé, agressé, fatigué de ces informations incessantes qui lui parviennent. Il/elle a donc besoin de calme et de paix pour analyser toutes ces inputs.

Vous sentez vous Empatik/Sympatik? Ou Hypersensible physik/émotionnel/spirit?

Pire/Mieux: Vous êtes peut-être les deux;-)

Si oui, Bienvenue au club!

Dans ce club, on aime donner.. Et ça me fait plaisir de partager avec vous le secret que j’ai découvert, en réfléchissant à la question depuis plus de 25 ans:

Faites de votre vulnérabilité/sensibilité une FORCE.

Facile à dire, n’est ce pas ?

La plupart des personnes hypersensibles/empathiques cherchent à se « blinder ». C’est à dire à ne pas montrer ce qu’elles considèrent comme une faille, une faiblesse.

Mon conseil est de montrer, au contraire, cette partie de vous, de la revendiquer et de l’assumer. Certains sont des glaçons, d’autres fondent facilement, et alors?

Cessez de vouloir être comme-tout-le-monde. À vouloir faire semblant d’être normal (pour peu qu’on puisse définir une quelconque norme), vous perdez une énergie précieuse et personne n’est dupe. On ne cache pas durablement qui on est, alors autant l’assumer, et en tirer les avantages non ?

Pour l’assumer, il vous faudra faire la paix avec cette partie de vous-même. Autrement dit, arrêter de vous auto-infliger une punition mentale sous forme de pensées critiques envers qui vous êtes.

C’est pourquoi je vous engage à y voir, au contraire, une force.

Assumer sa part de vulnérabilité, c’est être fort(e). Prendre le risque d’être soi, c’est courageux, non ?

Croire que les personnes insensibles ne souffrent pas est illusoire. La douleur fait partie de la condition humaine (mais la joie aussi). Ils souffrent d’autre chose mais leurs blessures sont dissimulées sous une armure.

Pour vous aider à considérer cette part de votre personnalité comme une force, voici une liste des superpouvoirs généralement associés à l’hypersensibilité et/ou à l’empathie:

  • J’ai la capacité supersonique de ressentir les ambiances, les environnements (exemple: reconnaitre un environnement sain d’un environnement toxique);
  • Je sais si quelqu’un est mal(ade) et je peux donc calmer la douleur;
  • Quand les gens me parlent, ils se sentent mieux après (même si moi pas toujours);
  • Je sais si quelqu’un ment. Même si je me trompe parfois… Car je me mens parfois à moi-même 😉 ;
  • Je fais rire les bébés;
  • Les animaux m’adorent;
  • J’ai un palet d’oenologue (un nez de parfumeur, un oeil d’artiste/de lynx, une main de masseur(se), une voix d’animatreur(trice) radio) sans avoir suivi de formation particulière dans le domaine;
  • Je vois le potentiel/le beau chez mes interlocuteurs (ça m’aide à être un leader, même si je ne revendique pas cette place);
  • Je sais mettre mes besoins de coté (comme tous les superhéros qui ne dorment pas, n’ont pas soif, pas faim…);
  • Quand je touche un vêtement, je peux dire si il est de qualité (ce qui contrebalance le fait que je sens aussi l’étiquette qui me graaaatte);
  • Quand je déguste une salade dans un restaurant, je sais si elle a été faite avec amour et/ou si les ingrédients sont frais;
  • J’ai un radar à … Places de parking/Opportunités professionnelles/Relations saines ou au contraire, j’ai l’impression d’attirer les ennuis (PS: passez chez le coach faire réviser votre radar, un coup de tournevis et votre boussole marquera à nouveau le nord);
  • Je suis résistant(e), endurant(e) à la douleur (si je me plains des petits bobos je tais les grandes blessures) ;
  • On me trouve gentil(le), sympathique ;
  • On me demande souvent du feu/la route/un service/mon numéro de tel ;
  • J’ai une grande capacité d’écoute (et du coup, on me confie des secrets.. Comme le secret pour faire de la sensibilité une force)…

Et ce n’est qu’un début! Bien entendu, cette liste n’est qu’indicative, pas d’affolement si vous ne vous retrouvez pas dans TOUS les superpouvoirs, vous en avez d’autres, de toutes manières.

À vous de les découvrir et d’enrichir cette liste.

(défi: ajoutez vos superpouvoirs en commentaires de cet article !)

Si vous avez envie d’en savoir plus et de continuer à en faire une force, inscrivez-vous aujourd’hui au cycle de formation pour personnes empathiques et bénéficiez d’une offre avant le 21 juin.

Développez, dès aujourd’hui, vos capacités supersoniques et commencez à rayonner.

Sweetness and Success,

With love,

Jessy

PS: Si cette lettre vous est utile, dites le, faites la passer à vos ami(e)s, partagez

One thought on “Hypersensible ou empathique, mon secret pour en faire une force

  1. Des inconnus se confient à moi facilement, sur leur vie, leurs projets, leurs difficultés…
    Des personnes de mon entourage pro et/ou perso me demande souvent mon avis sur des situations qui se présentent à elle..
    On me demande souvent d’intervenir lorsqu’il y a un litige…;
    Je rassure, donne du sens et permet de toujours voir du positif peu importe la situation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *